La clé de la foi

. « Quand un père normal prive son fils de quoi que ce soit, le fait-il par méchanceté, cruauté ou au contraire par amour parce qu'il sait que c'est le mieux pour son fils? Vous êtes d'accord sur c

5 Temps de lecture

le Rav Shalom Arush

Posté sur 31.05.20

 

Comme un père bienveillant…

Lors d'un de mes programmes à la radio, une femme qui n'observe pas la Torah et ses commandements, m'a entendu dire qu'il fallait remercier pour les difficultés et les problèmes, les ennuis et l'angoisse, et cela l'a étonné. Elle comprenait qu'il fallait remercier le Créateur du monde pour le bien qu'Il nous octroyait, mais elle s'interrogeait : « Comment peut-on dire merci pour les mauvaises choses, pour les maladies et les malheurs ?! ».

B''H, j'ai eu le privilège de lui répondre par la parabole que nous avons apportée ici la semaine dernière, la parabole du père et de son fils.

« Quand un père normal prive son fils de quoi que ce soit, le fait-il par méchanceté, cruauté ou au contraire par amour parce qu'il sait que c'est le mieux pour son fils? Vous êtes d'accord sur cela n'est-ce pas ?

Prenons l’exemple d’une femme célibataire qui n'a pas encore trouvé son conjoint.

Qui le retarde ? – Le Créateur du monde. Le Créateur veut-Il qu'elle souffre? Évidemment non. Ne veut-Il pas qu'elle se marie ? De toute évidence, le Créateur l'aime et veut qu'elle réussisse, Il veut son mariage qui serait une grande joie. Il est clair aussi que le Créateur a une très grande douleur pour elle car HaChem est avec nous dans la souffrance, comme HaChem dit : « Je suis avec lui dans sa douleur ».

Ainsi, si HaChem veut la marier, – et c'est sûr qu’Il le veut et le peut- alors, pourquoi n'est-elle toujours pas mariée ? Le Créateur a sûrement Ses raisons pour lesquelles Il retarde son mariage. Nous ne les connaissons pas, mais une seule chose est certaine, cela provient d'HaChem, un Père Bienveillant qui agit uniquement par amour. Un fils sait que les décisions de son père sont mues uniquement par amour pour lui et c'est pour cette raison qu'il L'en remercie ».

Cette parabole a clairement montré à cette femme la bonne attitude à adopter face à la vie. Elle l'a alors acceptée et en fut apaisée !

Renforcement

La clé de la foi consiste à prendre conscience que notre relation avec le Créateur du monde est celle d'un fils envers son père bienveillant. Cette compréhension est la base de notre foi, notre Emouna elle en est l'essence. On ne peut parler de Emouna sans avoir intégré cette vérité car si on croit au Créateur sans croire en Son Amour alors on croit en un Créateur que l'on s'est inventé, et non au vrai Créateur.

Ainsi, quand on veut renforcer sa foi, il faut se remémorer cette parabole. Imaginez une situation où votre enfant traverserait votre épreuve et voudrait autant que vous ce qu'il vous manque. Quelle serait votre attitude en tant que père ? N'aimeriez-vous pas tout donner à votre fils ? N'aimeriez-vous l'aider de toutes vos forces ? Cet exemple permet de comprendre l'attitude d'HaChem. Cela renforcera votre foi véritable, et vous aidera à croire totalement que tout est pour le bien même si vous ne le comprenez pas. C'est alors que vous pourrez remercier pour tout.

 

 

Une excellente médication

Cette démarche permet aussi de traiter les problèmes mentaux et l'anxiété. Dans la réalité normale et saine, il n'y a certainement pas lieu d'avoir peur que le père veuille maltraiter, punir et blesser son fils, comme nous l'avons fait dans la parabole de la semaine dernière. Le croyant véritable ressent qu'HaChem est un père bon, compatissant et veut tout lui donner, Ainsi, cela n'a pas de sens d'avoir peur ou de s'inquiéter pour les manques, ou que de mauvaises choses surviennent ou pire que sa prière ne soit pas acceptée.

Pourquoi les gens ont-ils peur des mauvaises choses, des maladies, des accidents, des attaques terroristes, des missiles, des pertes financières ou d'autres malheurs ? Ces peurs poussent certains à perdre leur entendement et toute tranquillité d'esprit et les conduisant souvent même à devoir prendre des traitements.

Pourquoi cela ? Car bien qu'ils se définissent comme croyants, ils n'appliquent pas l'idée fondamentale selon laquelle le Créateur est toujours un Père compatissant et aimant. Ils le disent avec les lèvres ou le pensent, mais dans leur cœur, ils ne le croient pas vraiment.

Il faut se pénétrer de cette vérité que la foi véritable consiste à croire qu'HaChem est Bon, Miséricordieux et Compatissant et qu'Il veut prodiguer du Bien.

Lorsqu'une personne se base sur la parabole du père et du fils, pour renforcer sa foi, elle retrouve la paix ; son cœur et son esprit sont en harmonie; car il sait qu'HaChem l'aime et ne veut que son bien et qu'il n'y a aucun mal dans le monde. Il est alors directement relié à HaChem, qui source de joie, de bien, de santé et de bonheur. C'est l'unique traitement qui s'attaque à la cause profonde du problème et non aux symptômes.

Se relier à l'abondance

Par conséquent, la première prière consiste à demander d'avoir la foi totale qu'HaChem le Créateur nous aime et veut tout nous donner. Il veut donner à tous ceux qui L'implorent joie et abondance.

Cette parabole du père et de son fils explique tout à merveille, mais il en ressort une idée encore plus profonde :

La foi c'est la connexion avec le Créateur, comme nous venons de l'expliquer, il est faux de dire et de croire qu'HaChem "ne donne pas". Le Créateur donne et prodigue sans cesse et sans fin. Il nous donne la vie à chaque instant : Il est Bon, Bon, et très Bon. Nos sages décrivent l'abondance divine dans les termes suivants : « Sources d'eaux supérieures», des eaux de salut et d'abondance qui s'écoulent et descendent dans ce monde à chaque instant.

Alors, pourquoi nous ne les voyons pas ? Parce que le problème est chez nous. HaChem a empreint la création de l'outil qui permet de se connecter à cette source d'abondance : la foi.

Sans foi, vous ne pouvez rien recevoir car vous n'êtes pas liés avec la source d'abondance.

La foi véritable consiste à croire que D.ieu est uniquement Bon, qu'Il veut prodiguer du Bien et de l'abondance. Mais si tu n'as pas cette foi totale, alors tu ne peux pas te lier à HaChem, tu te connectes à un Dieu que tu as inventé et tu n'arrives pas à te connecter à la Source d'abondance comme nous l'avons expliqué.

Il en ressort que le Créateur, pour Sa part, donne et prodigue sans cesse, mais de notre côté nous devons brancher notre « canal » à la Source supérieure, au vrai Créateur.

Pourquoi cette jeune fille n'est-elle pas encore mariée ? Car elle n'a pas une vraie connexion avec le Créateur. Dès l'instant où sa foi sera totale que le Créateur l'aime et veut la marier, alors elle se connectera au vrai marieur et son fiancé viendra prochainement.

Il en est ainsi pour tous les problèmes. Lorsque tu crois véritablement que HaChem, le Créateur t'aime et veut te donner et t'aider, alors tu peux te rattacher à la joie, au bonheur, à la bénédiction, à la guérison, à la parnassa, la beauté, la lumière du monde physique, spirituel et à tous les domaines dans lesquels tu attends le salut ; alors tu seras instantanément comblé car tu as su te brancher à la source du bien !

On comprend pourquoi quand les Bné Israël se sont tenus au pied du mont Sinaï, tout le monde fut guéri. Car au Mont Sinaï, nous avons reçu la foi parfaite en HaChem et la conviction totale qu'HaChem est Bon et qu'Il est la source d'abondance et de bénédictions. Ainsi, dès que tout le peuple d'Israël s'est rempli d'une foi totale, il s’est connecté à la source d'abondance, de guérison et tous ses besoins furent comblés de façon miraculeuse.

Ecrivez-nous ce que vous pensez!

Merci pour votre réponse!

Le commentaire sera publié après approbation

De l'équipe du site

Ajouter un commentaire

prochain article

Récemment, j'ai appris l'importance de dire le nom de Hachem avec une attention et une concentration appropriées pendant les prières et les bénédictions.