Ba’al Chem Tov

Connu également par l'acronyme Becht, il fut le fondateur du mouvement 'hassidique. Même si nous disposons que de peu d'informations de première main sur le Becht

1 Temps de lecture

la rédaction de Breslev Israël

Posté sur 08.05.2008

Ba'al Chem Tov (1700-1760) Rabbi Israël ben Eliezer
 
Connu également par l'acronyme Becht, il fut le fondateur du mouvement 'hassidique. Même si nous disposons que de peu d'informations de première main sur le Becht, une source nous apprend qu'il passa la plupart de ses premières années en dehors de toute structure traditionnelle de l'éducation talmudique; cependant, il acquit une grande connaissance du mysticisme juif. Il fut – à tour de rôle – assistant d'enseignant, maître d'école élémentaire et abatteur rituel. 
 
Après avoir passé un certain temps dans les Carpates (chaîne de montagnes de l'Europe centrale et du sud-est), il vécu une véritable métamorphose spirituelle et il devint un guérisseur itinérant. Après avoir connu des illuminations spirituelles profondes de ses enseignants prodigieux, il devint un leader charismatique qui attira un nombre important des plus grands érudits de la Tora de son époque. Ces proches sympathisants sont les seuls qui ont couché sur le papier son enseignement. Le Becht lui-même n'a jamais écrit de livre. Sa philosophie mystique nouvelle mit la Kabbale et la prière au centre de la pratique juive religieuse. Selon le Becht, ces deux aspects de la pratique juive religieuse peuvent fournir à chaque personne une conscience enthousiaste de l'esprit divin, dans tous les aspects du monde. Le fait que le Becht et ses sympathisants vivaient peu de temps après l'épisode de Chabtaï Zvi, leur fit rencontrer une opposition rude des traditionalistes qui craignaient de voir apparaître un nouveau mouvement messianique.
 

Ecrivez-nous ce que vous pensez!

Merci pour votre réponse!

Le commentaire sera publié après approbation

De l'équipe du site

Ajouter un commentaire

prochain article

Moché Ibn Ezra est né à Grenade (Espagne). On pense qu'il détenait un poste important. Son nom était accompagné d'un titre arabe: “chef de police” ou “son excellence”.