Le pouvoir du Chabbat

Il était une fois un commerçant dont l'entreprise était en difficulté. Désespéré, il décida de demander conseil au Rabbi  'Yisrael Yitzchak, zt "l.

4 Temps de lecture

la rédaction de Breslev Israël

Posté sur 29.11.22

Il était une fois un commerçant dont l’entreprise était en difficulté. Désespéré, il décida de demander conseil au Rabbi  ‘Yisrael Yitzchak, zt “l.

Alors qu’il expliquait sa situation désastreuse, le Rabbi sentit que ce commerçant laissait son magasin ouvert le Chabbat.

Lorsque l’homme eut terminé de se complaindre, le Rabbi lui dit : « J’ai une offre à vous faire. Permettez-moi de devenir votre partenaire à 15% dans l’entreprise sans que cela ne nécessite aucun investissement financier et je vous garantis réussite et Parnassa

Notre homme connaissait la fameuse Ségoula selon laquelle si vous vous associez à un Tzaddik, vous réussirez grâce à ses mérites, il accepta avec joie l’arrangement. Immédiatement, ils rédigèrent et signèrent  un contrat.

Ensuite, le Rabbi déclara : « Maintenant que je suis propriétaire du un septième, je voudrais revendiquer le Chabbat comme ma part de l’entreprise. Je conserverai les bénéfices réalisés ce jour-là tandis que vous pourrez conserver les bénéfices réalisés les six autres jours de la semaine. Puisque Shabbat et ses bénéfices sont à moi, je choisis de fermer le magasin le Chabbat.

Instantanément, le commerçant comprit que le Rabbi voulait qu’il accepte volontairement d’observer le Chabbat et toutes ses lois. Et il s’est rendu compte que s’il était prêt à sacrifier un septième de son revenu pour s’associer au Tsaddik, dans l’espoir que ses mérites lui rapporteraient la réussite il devrait être prêt à respecter le Chabbat, qui est la source de toutes les bénédictions.

Il s’engagea à fermer le magasin Chabbat, et il méritait et vit son entreprise réussir et de nombreuses bénédictions dans sa vie.

Les bénédictions du Chabbat

Le Chabbat est une idée centrale dans le judaïsme. Chacun a la responsabilité d’enseigner ce concept à ceux qui actuellement n’observent pas correctement le Chabbat.

Chabbat est la source de toutes les bénédictions etpermet à la Misericorde Divine de se  déverser dans le monde et dans la vie de chaque Juif. Par conséquent, les bénédictions que l’on attend dans la vie richesse  réussite et bonheur – sont directement liés à la façon dont on observe le Chabbat. Lorsqu’un individu célèbre le Chabbat dans la joie et observe méticuleusement les lois qu’il chérit cette opportunité unique, et essaie constamment d’améliorer la qualité spirituelle de son Chabbat alors il reçoit encore abondance.

Cependant, le contraire peut aussi être vrai. Quand quelqu’un profane et viole le Chabbat, toutes ces bénédictions et ces bienfaits cessent de se déverser sur lui. Il lutte dans le vide Celui qui  travaille Chabbat, doit comprendre clairement qu’à la fin, il ne lui estera aucun centime de ce qu’il a gagné en profanant le Chabbat.

Ces bénédictions ne se limitent pas aux possessions matérialistes dans le monde, mais elles s’appliquent également aux récompenses éternelles qui l’attendent dansle monde à venir..

Les petites pierres

Le Rav de Apta, dans Ohev Yisroel, exprime cette idée avec une belle analogie :

Un homme extraordinairement riche perdit toute sa fortune. Sans le sou et sans ressources, il fut contraint de faire du porte-à-porte pour mendier. Une fois, alors qu’il marchait dans une grande forêt, il tomba sur une petite montagne parsemée de belles petites pierres. Il les empaqueta dans sa sacoche, sur son dos et continua son chemin.

Cependant, à mesure qu’il marchait, le poids des pierres devenait trop lourd. Pour alléger sa charge, il commença à jetter une pierre de temps en temps. Finalement, il avait jeté la plupart des pierres qu’il avait prises.

Quand il sortit de la forêt et il atteignit un petit village où il trouva un logement chez un enseignant qui vivait également dans une extrême pauvreté. Voulant récompenser son hôte pour l’hospitalité, la nourriture et l’abri, il fouilla profondément dans sa sacoche, mais il ne trouva pas une seule pièce. Tout ce qu’il avait était une petite pierre, les derniers restes de ce qu’il avait pris dans la forêt. Il s excusa abondamment en expliquant que tout ce qu’il avait était cette pierre.

Le professeur vit la pierre et dit: «Suivez mon conseil. Cela a l’air d’être quelque chose de précieux. Allons à la boutique du village qui vend des pierres précieuses et voyons ce que ça vaut.

Ils montrérent la pierre au courtier, et il confirmérent les soupçons de l’enseignant. La pierre avait vraiment de la valeur ! Il leur en offrit 1000 pièces d’or : une petite fortune.

Lorsqu’il entendit l’offre, le pauvre tomba au sol, s’arracha les cheveux en criant : « Je ne peux pas croire que j’ai eu l’occasion de collecter un certain nombre de ces pierres ! Je pensais qu’elles ne valaient rien, alors je n’en ai pris que quelques-unes. Et j’en ai même jeté” Je ne peux pas croire que j’ai eu l’opportunité de collecter un  grand nombre de ces pierres ! Je pensais qu’ils ne valaient rien, alors je n’en ai pris que quelques-unes. Et j’ai même jeté ces pierres car je pensais qu’elles n’en valaient pas la peine ! Elles ne valaient pas la peine de porter le fardeau ! 
 

La leçon de cette analogie est claire. Si, après 120 ans, lorsque son âme, se tiendra devant les tribunaux Célestes, et qu’il verra à quel point la récompense est inestimable et vaste, même pour une petite mitsva , il souffrira avec regret pour toutes les mitsvot qu’il a laissées derrière lui  Il se rendra compte qu’il aurait pu passer sa vie à rassembler les précieuses mitsvot qui auraient augmenté sa récompense éternelle et il pleurera cette opportunité perdue.

Il est encore temps aujourd’hui d’amasser le plus de mitsvot et surtout de diffuser la foi pour que nos frères éloignés puissent eux aussi bénéficier des merveilles du Chabbat   
 

Ecrivez-nous ce que vous pensez!

Merci pour votre réponse!

Le commentaire sera publié après approbation

Ajouter un commentaire

prochain article

Aujourd'hui, de nombreux hommes et femmes juifs choisissent de se marier plus tard dans la vie. Quiconque connaît ce genre de personne devrait se sentir obligé dtout faire pour changer cette mentalité et l'aider à se marier au bon moment.

Contenu sur le sujet

Featured Products