A propos d’ordre et de nettoyage

L'ordre qu'on entreprend pendant cette période ...est lié à l'ordre qu'on doit entreprendre dans tous les domaines de notre vie. Seder, c'est le secret de la réussite !!

4 Temps de lecture

Rav Eran Tamir

Posté sur 25.03.22

L’ordre qu’on entreprend pendant cette période ne commence pas et ne finit pas non plus dans l’ordre de la maison et tous nos objets, mais est lié à l’ordre qu’on doit entreprendre dans tous les domaines de notre vie . Seder, c’est le secret de la réussite !!

Pendant cette période ou beaucoup d’entre nous occupons dans l’ordre de la maison, dans la classification des objets, dans le rejet ou le mouvement de ceux dont on n’a pas besoin, et de la propreté jusqu’au plus petit coin de la chambre et la dernière étagère de l’armoire-cela vaut la peine d’observer ce sujet la.

Evidemment, nous nous souvenons tout le temps que « La poussière n’est pas H’amets et les enfants ne sont pas le sacrifice de Pessah », c’est pourquoi il n’y a aucun lien entre les lignes suivantes et la Mitsva de détruire le H’ametsmatériel et spirituel, mais une observation générale du sujet du nettoyage et de l’ordre. Aussi nous ne rentrerons pas dans la question est ce que c’est une bonne idée de prendre l’« occasion » que tout le monde aussi nettoie, pour tout ranger à la perfection au moins une fois par an, ce qui entraîne une atmosphère adaptée pour le faire ,ou peut-être le prix du stress et de la tension en nous, notre famille et tous ceux qui nous entourent ,en conséquence de notre «bonne» volonté de tout nettoyer à la perfection ,ne vaut pas le dommage –spirituelle ,mentale et corporelle comme résultat, et notre salaire ressort de notre perte…

Ordre [seder]

Il est évident que la chose essentielle pour diriger notre vie comme il faut-est l’ordre. Le monde dans lequel on vie –est plein de détails, plein de fêtes et si on ne classe pas chaque chose a sa place, on ne jettera pas ce qui n’a pas d’intérêt et on aura pas la chance de créer la bonne proportion entre les différentes parties-En bref, on se perdera,on fera de l’essentiel dernier et du dernier essentiel et en conséquence on n’arrivera pas à nos objectifs voulus.L’ordre dont on parle n’est pas seulement celui de la maison et ses objets, mais est celui qu’on doit faire dans notre tête, dans notre âme et dans tous les domaines de notre vie. D’un autre cote est connu la coutume des Baalei Moussardans leur Yechivot ,que lorsque les parents rendaient visite à leurs enfants dans la Yechiva ne se rendai pas dans le Beit Hamidrach mais aller dans la chambre des élèves et selon leur situation ,si il est ranger ou balagan ,propre ou sale ,connaissait le niveau spirituel et d’étude de leurs enfants. Il ya du rangement dans la chambre, il ya du rangement dans la tête ,dans l’étude ,dans la volonte ,ya du rangement dans toute la vie…
Evidemment, nous apprenons ce principe du Créateur lui-même qui organise son monde de façon extraordinaire, avec des matériaux et des vents, la nature et l’histoire. Hakadoh Barouh’houest le grand organisateur de notre monde ,et dans Ses chemins on doit marcher en rangeant tout ce qu’on peut ,des points matériels personnels-comme la maison jusqu’à l’organisation des sujets spirituels élevés tel que la délivrance complète[ Gueoula ] .A ca est consacre la nuit du seder ,la nuit dans laquelle nous arrangeons notre regard sur la réalité et ses faits ,avec des yeux d’ Emouna et pas seulement un regard extérieur, un ordre qu’on a fait vraiment dans nos maisons en ces jours.

Propreté

Est connu la leçon célèbre que nous avons offert nos sages sur laquelle est intégré le livre Messilat Yecharim: [Traite Avoda Zara 20]:”Rabbi Pinh’as Ben Yair :Tora amène a la prudence ,prudence apporte au zèle,Maarcha [la bas] explique que la propreté dont nous parlons Rabbi Pinh’as Ben Yair n’est pas seulement celle de l’âme de la morale et des caractères comme beaucoup l’ont expliqué [parmi eux le Ramh’al aussi], mais la propriété du corps tout simplement. C’est a dire que celui qui s’investi dans l’étude de la Tora comme il faut vraiment arriver grâce a ca a la prudence et la protection de ne pas transgresser quoi que ce soit de la parole d’ Hachemspirituelle .Mais il ne s’arrête pas la, mais continue en avant qui ne s’éloigne pas seulement du mal mais aussi fait déjà le bien ,et s’empresse pour chaque action sainte. Mais de cela aussi ne se suffit pas, mais la prudence et le zèle spirituel influencent aussi tous les domaines de sa vie matérielle c’est pourquoi il se comporte avec la propreté du corps et de toute sa vie naturelle. Dans la propreté du corps cela ne le fait pas descendre de son niveau mais bien au contraire cela révèle le divin qui se trouve en lui jusqu’au couche les plus naturelles et simple de la vie.
Comme ca aussi explique le Netsiv (Chemot 19 10)-le commandement de D’a Moche avant la cérémonie du don de la Tora au mont Sinai:«’D’dit a Moche va vers le peuple et vous sanctifierai aujourd’hui et demain et vous laverez vos habits’vous vous sanctifierai-spirituellement, et vous laverez vos habits –dans la propreté du corps»,c’est-à-dire ,que la condition pour recevoir la Tora antérieurement et chaque jour, nous avons le devoir de faire deux préparations : Une préparation spirituelle et une autre pas moins importante corporelle adaptée, et seulement par le rassemblement de toutes les forces de l’homme se dévoilera la Cheh’ina dans le peuple d’Israël.
Qu’on mérite pendant ces jours de ranger et de nettoyer nos maisons de la bonne façon, et par l’ordre et le nettoyage matériel, nous arriverons avec l’aide de D’ à l’ordre spirituel et mental, particulier et generale et la livraison complète.                                   

Ecrivez-nous ce que vous pensez!

Merci pour votre réponse!

Le commentaire sera publié après approbation

De l'équipe du site

Ajouter un commentaire

prochain article

Sachez que cette lumière qui se répand périodiquement n'est pas seulement "bonne et belle" et ne pensez pas surtout qu'on peut se débrouiller sans elle. Cette lumière est essentielle. Elle est une protection contre toutes les tentations de la génération, pour nous comme pour nos enfants