5 conseils pour 5777

La meilleure façon de vraiment s’améliorer est la prière. La prière nous aide à nous élever au-dessus des limites naturelles de notre caractère et amène la bénédiction dans nos vies...

3 Temps de lecture

la rédaction de Breslev Israël

Posté sur 26.09.16

La racine du mot « shofar » en hébreu, est la même que celle du mot לשפר, qui signifie améliorer. Voici quelques lignes directrices à considerer pour tirer meilleur profit de votre vie spirituelle dans l’année à venir…

1.) Se réveiller à l’heure
Quand on étudie le Choul'han Aroukh, on ne peut pas s’empêcher de remarquer que la première loi dans le judaïsme est de se réveiller avec empressement pour servir Hachem. Selon la loi juive, une personne doit faire tous les efforts nécessaires pour surmonter le mauvais penchant qui piège systématiquement les gens en les faisant repousser le réveil chaque le matin. La personne devrait se dire que si on l’appelait pour une question d'affaires, ou pour agir afin de ne pas perdre son argent, elle se lèverait immédiatement, à cause de l'amour qu'elle a pour son argent. De la même manière, on doit se lever avec empressement et sans hésitation pour s’adonner au service du roi. Le Choul'han Aroukh dit qu'il faut environ quatre à cinq fois pour s’habituer de la sorte, après quoi cela cesse d'être difficile. La raison en est, comme le dit la Guemara dans le Traité Yoma 38B, qu’« Une personne qui vient se purifier elle-même est aidée. »

2.) L’assiduité dans l'étude
Très souvent, nous entamons une séance d'étude et nous laissons facilement distraire par nos téléphones ou d'autres choses importantes. Peut-être parce que nous étudions la plupart du temps à la maison, ce qui, bien que louable, est un endroit où nous sommes susceptibles d'être interrompus. Le Rav Erez Moché Doron compare cela à une bouilloire sur le feu. Peu importe combien de temps elle est sur la flamme, si on la retire souvent, elle refroidira et n’atteindra jamais une température d'ébullition. De même pour nous, si nous permettons à des parasites d’envahir le précieux temps que nous consacrons à notre nourriture spirituelle, n’espérons pas atteindre le niveau supérieur de la compréhension spirituelle. L'inverse est vrai si la bouilloire est posée sur une petite flamme, mais ne bouge pas. Au final, elle en viendra à bouillir.

L'idée principale est de se faire un programme d'apprentissage et de s'y tenir. Soyez réaliste niveau temps et ne lâchez pas votre objectif. Peut-être qu'étudier 30 minutes par jour est ce qui vous convient, peu importe, soyez cohérent et en peu de temps, vous verrez les résultats. Par exemple : 10 minutes sur la Paracha, 10 minutes de Halakha et 10 minutes de Emouna.

3.) Commencer une liste de remerciement
Ceci est une technique qui a été suggérée à plusieurs reprises au fil des années par le Rav Shalom Arush. Cette méthode nous apporte la conscience qu’Hachem prend vraiment soin de nous. Notre travail dans ce monde est d'apprendre la Emouna, ce qui signifie se rapprocher d’Hachem dans les bons moments et dans ceux qui semblent mauvais. Le Rav Arush suggère de faire une liste de 10 choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant chaque jour. Ceux qui sont mariés peuvent appliquer le même concept à leurs conjoints.

4.) Consacrer une heure par jour à la prière personnelle
La seule façon de vraiment nous perfectionner nous-mêmes est la prière. La prière nous aide à nous élever au-dessus des limites naturelles de notre caractère et amène la bénédiction dans nos vies. Non seulement cela, mais en autoévaluant correctement ses actes, la personne évite le jugement d’en haut. Comme le dit le Midrash (Midrash Rabba, Mishpatim 5) : « Celui qui se juge ici-bas, on ne le juge pas en-haut. »

Rav Shalom Arush explique dans « Entre Champs et Forêts », au chapitre sept, que Roch Hachana est le principal jour du jugement, qui détermine la vie et la mort, les moyens de subsistance, et d'autres questions générales. Pourtant, les spécificités de chaque jour et de chaque heure -que ce soit bon ou non- dépendent du jugement rendu à cette date précise, à cette heure même, selon les actes de la personne. De plus, revenir vers Hachem par la prière peut changer à la fois ce qui a été décrété a Roch Hashana et toutes les décrets quotidiens décidés à chaque heure par les cours célestes. Rabbi Nah’man de Breslev promet également que celui qui consacre 60 minutes par jour à la prière et l'amélioration personnelles ne quittera pas ce monde sans atteindre la correction complète de son âme !

5.) Répandre la Emouna
Oubliez la bénédiction financière que vous recevrez dans ce monde pour avoir aidé à répandre la Emouna à ceux qui en ont désespérément besoin. Vous annulerez des décrets célestes sévères prévus pour le peuple juif. Le Rav Arush a répété maintes et maintes fois – chaque CD et livre qui est partagé annule un missile ennemi. Allez voir des soldats de Tsahal donnez-leur des livres de Emouna, rendez-vous auprès de personnes âgées dans les maisons de retraite et la distribuez des CD de Emouna. Comme un véritable étudiant du Rav Shalom, vous aurez une immense joie de partager ces mêmes enseignements qui vous ont apporté tant de succès dans la vie.

Soyez bénis d’une heureuse et merveilleuse nouvelle année !

Traduit par Carine Rivka Illouz

Ecrivez-nous ce que vous pensez!

Merci pour votre réponse!

Le commentaire sera publié après approbation

De l'équipe du site

Ajouter un commentaire

prochain article

Il existe de nombreuses Ségoulot –vertus , et nous en citerons quelques-unes qui nous permettrons un bon jugement pour une bonne vie de santé de paix et de bonheur :