Un AVC miraculeux

Des centaines, non, des milliers de miracles - de beaux cadeaux du Créateur - chaque jour Dieu nous donne des cadeaux. L'accident était un cadeau et la récupération était...

2 Temps de lecture

Mme jennifer woodward

Posté sur 29.10.17

J'ai eu un accident vasculaire cérébral

Ou peut-être, les médecins ont dit, un TIA (qui signifie transitoire Ischemic Attack).

Très probablement un accident vasculaire cérébral, disent­-ils. Le problème, c'est qu'ils soupirent et froncent leurs sourcils de docteur, l'accident a été complètement résorbé pour qu'ils puissent identifier ce que c'était.

Bien que je comprenne leur position – Ils souhaitent pouvoir clairement reconnaître la cause, la source et la solution –  mais tout ce que j'ai entendu c'était « complètement résorbé, sans dommages au cerveau, sans preuves résiduelles de l'accident vasculaire dans le cerveau.

Barouch Hachem ! Miracle !"

 

10 jours plus tôt, j'étais chez mon kiné, pour mon massage bihebdomadaire, à cause d'une blessure au bas du dos que j'avais eue, quelque mois plutôt. Soudain, ma tête a commencé à faire très mal après le massage. Je me sentais très maladroite pendant la séance et, au moment où je me suis allongée, mon bras droit tremblait terriblement je l'ai dit au médecin ; et quand je me suis assise, mon monde avait changé.

Les jours suivants ont vu défilé un flux continu de médecins, de tests sanguins, et encore plus de médecins, de scanners, de salles d'urgence, de visites à encore plus de médecins pour plus de tests, la récupération, les effets secondaires des tests et une conversation très réelle dans laquelle le médecin m'a dit « Prendre une bonne assurance-vie rapidement ne serait pas une mauvaise idée. »

Mon temps a été ponctué de prières, et pour la première fois de ma vie, j'ai été assez humble pour prier pour moi.

Et puis, les conclusions des médecins – "Vous avez eu un accident vasculaire cérébral, mais n'avez subi aucun dommage."

Si vous avez suivi avec mes articles quelque peu sporadiques l'année dernière, vous avez peut-être compris que Hachem m'a fourni de nombreuses opportunités pour m'engager plus fort dans ma emouna. Finances, santé, relations, émotions … Je commence à voir et à tirer profit des épreuves et des défis de cette année. L'accident vasculaire cérébral semble avoir été la situation la plus extrême de l'année, mais la guérison miraculeuse a été le point d'exclamation de la emouna de l'année.

Au début de cette nouvelle année, environ un mois après mon dernier rendez- vous hebdomadaire chez le docteur -qui s'est assuré que tout fonctionne et que tout est revenu à la normale- maintenant, je me trouve capable, peut-être un meilleur mot est prêt à commencer à apprendre la leçon de cette épreuve. Développer la emuna-se renforcer au fur et à mesure que je réalise et intériorise le fait que Hachem m'aime …

Il m'aime vraiment ! Il nous aime tous ! Il le montre tous les jours. Nous n'avons pas besoin d'une situation d'urgence ou potentiellement mortelle pour demander et rechercher des miracles.

Je respire – c'est un miracle !

Je peux marcher – c'est un miracle !

Je peux voir – c'est un miracle !

Des centaines, non, des milliers de miracles – de beaux cadeaux du Créateur – qu'Il nous prodigue chaque jour. L'accident était un cadeau et la récupération était un cadeau. Et comme j'apprends dans le nouveau livre de Rabbi Arouch – Le Jardin des Miracles – dans les deux situations, ma réponse est maintenant "Merci Hashem ! C'est pour le bien ! "

Traduit par la rabbanite Simha Benchaya

 

_______________________________________________________________________

Ecrivez-nous ce que vous pensez!

Merci pour votre réponse!

Le commentaire sera publié après approbation

De l'équipe du site

Ajouter un commentaire

prochain article

Chaque zone qui touche notre vie devient un moment propice à l'apprentissage pour nous...

Featured Products