Rabbi Chmouel Shapiro

Né à Jérusalem, Rabbi Chmouel était l'un des élèves les plus brillants de la yéchiva “Etz 'Hayim”, dirigée par le réputé Rabbi Isar Zalman Meltzer.

1 Temps de lecture

la rédaction de Breslev Israël

Posté sur 08.05.2008

Rabbi Chmouel Shapiro 1913-1989
 
Né à Jérusalem, Rabbi Chmouel était l'un des élèves les plus brillants de la yéchivaEtz 'Hayim”, dirigée par le réputé Rabbi Isar Zalman Meltzer. Attiré par la pensée breslov grâce à Rabbi Chmouel Horowitz, il devint un 'hassid en 1934. Lorsqu'il apprit cela, Rabbi Meltzer s'exclama : “Quiconque l'a fait devenir un breslover ne quittera jamais Guehénom (l'enfer)”. Ce à quoi répondit Rabbi Chmouel Shapiro : “Cela est exact… car il n'y entrera jamais !”
 
Connu sous le surnom du “tsadiq de Jérusalem”, Rabbi Chmouel gardait continuellement ses yeux baissés lorsqu'il était en public. De fait, Rabbi Chmouel ne regardait jamais les attractions physiques de ce monde. Il pouvait rester la nuit entière dans les champs à faire hitbodedouth et étudier ensuite la Tora tout le jour qui suivait dans la première synagogue qu'il rencontrait, toujours à l'abri du regard du public. Dans le but de se préparer pour Roch Hachana, il avait l'habitude de passer tout le mois juif de Eloul à Méron – où est enterré Rabbi Chim'on bar Yo'haï. “Ici, j'ai tout ce dont j'ai besoin : une synagogue, un mikwé et des montagnes pour hitbodedouth. C'est Gan Eden (le Jardin du Paradis) sur terre !” disait-il.  
 
Pendant la guerre de l'indépendance d'Israël – avec Rabbi Moché Bourstein et d'autres 'hassidim breslovers – il fut capturé et envoyé en Jordanie en tant qu'“otage civil”.  
 
Son plus grand désir était de voyager sur la tombe de Rabbi Na'hman, à Ouman. En 1970, il se rendit aux États-Unis dans le but d'obtenir un passeport spécial qui lui permettrait de se rendre en Russie. Il dut attendre trois années supplémentaires avant d'être finalement capable de s'y rendre. En 1988, il était à Ouman pour Roch Hachana. Il décéda peu de temps après.  

Ecrivez-nous ce que vous pensez!

Merci pour votre réponse!

Le commentaire sera publié après approbation

De l'équipe du site

Ajouter un commentaire

prochain article

Moché Ibn Ezra est né à Grenade (Espagne). On pense qu'il détenait un poste important. Son nom était accompagné d'un titre arabe: “chef de police” ou “son excellence”.