Breslev pour enfants

Lectures recommandées

All Articles

Le voyage chez le Tsadiq

1 Temps de lecture

Ces histoires merveilleuses sont celles de Rabbi Na'hman de Breslev. Rabbi Na'hman était un grand Tsadiq, un homme très pieux. Je désire spécialement vous raconter les années de son enfance : quel enf

Le petit Na’hman #2

2 Temps de lecture

Le petit Na'hman refusa de baisser les bras. Il ferma très fort ses yeux et chuchota : “S'il te plait, Hachem, rends-moi service ! Je désire de toutes mes forces voir le visage du grand Tsadiq…”

Le petit Na’hman # 7

2 Temps de lecture

“J'adore me moquer des autres enfants et embêter les adultes. Tu pourrais m'aider et nous passerons ensemble d'excellents moments !” Na'hman ne pouvait pas être ami avec un garçon de la sorte.

Le petit Na’hman #8

2 Temps de lecture

“ S'il te plait : aie pitié de moi et viens à mon aide. Je t'en prie : écoute mes prières et aide-moi à trouver un bon ami. Je désire rencontrer un garçon honnête qui aime étudier la Tora et prier.”

Le petit Na’hman #9

1 Temps de lecture

“Je crois que tu vas être mon meilleur ami et qu'ensemble, nous servirons Hachem ! Merci mon D-ieu : Tu as écouté mes prières ! Merci Hachem pour m'avoir envoyé un véritable ami.”

Le petit Na’hman # 11

1 Temps de lecture

Après avoir prié, les deux amis se sentaient joyeux et remplis de confiance. Ils commencèrent à marcher sur le chemin en étant convaincus qu'ils allaient bientôt trouver l'argent perdu.

Le petit Na’hman # 14

1 Temps de lecture

“Ma mère ne se sent pas très bien, c'est la raison pour laquelle j'ai décidé de rester à la maison afin de pouvoir l'aider à garder la maison propre. J'ai également préparé du thé pour elle.”

Le petit Na’hman # 15

1 Temps de lecture

Le petit Na'hman était extrêmement heureux qu'Hachem lui ait permis de réaliser une aussi grande mitswa : aider son ami à soulager le fardeau de sa mère malade.

Le petit Na’hman #18

1 Temps de lecture

« Ils ont insisté en disant que si j'acceptais ce jouet, cela leur ferait énormément plaisir. Je ne désirais pas leur faire de la peine ; je voulais qu'ils soient heureux ; ainsi, je les ai remerciés