Se souvenir et ne pas ignorer ! 

Le demi-chekel est venu expier la terrible faute du veau d’or. Moché lui-même eut du mal à comprendre comment une si petite pièce pouvait servir d’expiation pour ceux qui s'étaient prosternés devant le veau d'or. D.ieu sortit alors une pièce de feu de sous Son Trône d'honneur, la montra à Moché et lui dit : "Ils donneront une pièce comme celle-ci " (Tan’houma, Parachat Ki Tissa).

4 Temps de lecture

Posté sur 09.02.22

 

“En souvenir du Mahatsit HaChekel

Le commandement de donner le demi-shekel était d’usage dans le Saint Temple. Il était utilisé pour les sacrifices publics – destinés à expier le peuple.  Ces sacrifices étaient destinés à l’expiation de tout le peuple, c’est pourquoi la Torah déclare que pauvre ou riche, doivent donner le demi-shekel et recevoir la même expiation. Nos sages enseignent que réaliser ce commandement garantit à la fois protection et expiation.

Mon panier de Mitsvot

Imaginez une balance à l’ancienne comme celles que l’on trouvait sur le marché, avec les fruits ou légumes d’un côté et le poids de l’autre.

Vous savez comme moi que l’essence même d’un Juif est de faire des mitsvot. Ce n’est ni un cliché ni une nouvelle tendance du XXIe siècle. Les commandements sont notre essence avec un grand E! Depuis des temps immémoriaux, nos saints ancêtres s’empressèrent pour accomplir les mitsvot malgré leur âge extrême et leur condition. Le Créateur les a éprouvés de façons complexes et difficiles, et pourtant ils se sont ceints de courage et furent les premiers à accomplir les mitsvot avec joie. Et ô combien leur récompense fut immense dans ce monde ci et dans celui de l’au-delà.

Attraper les mitvot

Moi aussi, je veux « attraper des mitsvot », et je suppose que vous aussi. Tout notre désir est de nous remplir d’une infinité de commandements, de bontés et de bonnes actions afin de faire pencher la balance du côté des mérites et la miséricorde.

 

Le mois d’Adar est enfin là, et avec lui la joie dans ses multiples couleurs et nuances.

 

On sait que lorsqu’une personne « attrape » une mitsva son humeur est positive, il se remplit de joie et de bonnes énergies, Et alors dans les Cieux aussi elle est jugée positivement et se voit offrir de plus d’opportunités de progression. 

Au fait, vous vous êtes certainement demandé pourquoi appelle-t-on cela « attraper des mitsvot »? Parce que « attraper » est une action presque instinctive ! Et c’est ainsi que le Juif doit réagir lorsque l’une d’elles se présente devant lui !

Quand réaliser la mitsva ?

A Roch Hodech Adar, on informait le peuple afin que chacun prépare un demi-chekel. Par conséquent, les sages ont institué que le Chabbat qui annonce le mois d’Adar, Chabat Shekalim, on lise le passage de Torah qui traite de la contribution du demi-chekel. Le Traité Soferim, explique : on l’annonce à Roch Hodech Adar, car cela doit arriver à Roch Hodech Nissan. “Car le Saint, Béni soit-Il, savait que le méchant Haman offrirait à Assuérus une grosse somme de Chekels pour pouvoir anéantir le peuple d’Israël, et que dans sa grande miséricorde D.ieu nous a ordonné que nos demi-chekels devancent ceux d’Aman afin d’expier nos fautes.”

Ainsi les Chekelim du peuple devaient arriver au Temple, le jour de Roch Hodech Nissan, car ce jour-là on y achetait les sacrifices avec ces nouveaux dons pour que tout le peuple d’Israël ait une part dans ces sacrifices.

 

Expiation pour la faute du veau

Le demi-chekel est venu expier la terrible faute du veau d’or. Moché lui-même eut du mal à comprendre comment une si petite pièce pouvait servir d’expiation pour ceux qui s’étaient prosternés devant le veau d’or. D.ieu sortit alors une pièce de feu de sous Son Trône d’honneur, la montra à Moché et lui dit : “Ils donneront une pièce comme celle-ci ” (Tan’houma, Parachat Ki Tissa).

 

Une personne qui s’écarte du péché et se repent de tout son cœur, la pièce qu’il donne, expie ses fautes. Quand l’homme donne cette pièce avec enthousiasme et ardeur c’est comme s’il donné « la pièce de feu », c’est comme si elle était cachée sous le Trône Divin, et comme les sages disent : “Combien est grande la Téchouva qui atteint le Trône”. Il en ressort ainsi que la personne reçoit plus que ce qu’elle donne! Elle expie ses fautes !

 

En souvenir

Aujourd’hui, nous n’avons plus de Temple ni de sacrifices et nous attendons sa reconstruction de bientôt et nos jours !

Mais aujourd’hui, nous avons la mitsva de nous souvenir du Mahatsit Hachekel pendant le mois d’Adar, et ceux qui aiment D.ieu s’empressent d’accomplir Ses commandements! C’est une mitsva qui engage chacun de nous y compris les bébés et les enfants de tout âge, ainsi même que les femmes enceintes ! Chaque Juif sans exception !

Tous à la même enseigne

“Le riche ne donnera pas plus, le pauvre ne donnera pas moins que la moitié du chekel, pour acquitter l’impôt de l’Éternel pour  racheter vos personnes.”

La mitsva est obligatoire qu’il soit riche ou pauvre et chacun doit apporter la même contribution, car il est écrit dans la Torah “les riches ne donneront pas plus et les pauvres pas moins” afin que les riches ne ressentent pas de fierté face aux pauvres.  Tous donnent la même somme et cela favorise l’unité, l’amour, le partage et l’égalité dans le peuple d’Israël.

A qui le profit ?

L’argent du “Souvenir du Mahatsit Hachekel” est généralement donné à des œuvres de bienfaisance. Les institutions dirigées par le Rav Chalom Arouch, comprennent de grands centres d’étude, des yéchivot, des écoles et collèges et en outre diffuse la foi et l’amour d’Israël à travers le monde. Le site Web « Breslev Israël » du Rav est l’un des plus grands sites de contenu juif au monde. Il guide de millions d’internautes dans 6 langues différentes sur tous les continents. Mais surtout l’organisation soutient les nécessiteux par la distribution de panier alimentaire et d’aides financières.

Le rav Chalom Arouch déclare que celui qui choisit d’ignorer, de ne pas tenir compte, de passer à autre chose et de ne pas appliquer ce commandement rate l’affaire de sa vie dans ce monde et dans le monde à venir !

Le Rav ajoute que quiconque contribue à ses institutions devient son partenaire dans ce monde et dans l’autre !

Pour accomplir la mitsva du souvenir du Demi-Chekel en réalisant un don au profit des institutions dirigées par le rav Chalom Arouch, cliquez ici :

 

 

 

Ecrivez-nous ce que vous pensez!

Merci pour votre réponse!

Le commentaire sera publié après approbation

Ajouter un commentaire

prochain article

« Il faut que tu voies les bons points en toi, que tu saches que tu es quelqu’un de bien ». « Moi ? Quelqu’un de bien ? » s’étonna la femme, « je suis pleine de fautes...»

Contenu sur le sujet