De bonnes résolutions

Nous sommes tous en train de prendre des résolutions pour la nouvelle année, demandant à Hachem de nous aider à nous améliorer. Par où commencer ? Il y a un domaine qui plaira non seulement à Hachem,

3 Temps de lecture

le Rav Shalom Arush

Posté sur 29.09.22


Une personne ne peut pas s’imaginer combien elle risque de perdre à cause de sa mauvaise langue. On perd les bénédictions et les influences de l’abondance Divine. Rien de bon ne peut jamais sortir d’un mauvais discours. D’un autre côté, un discours sain invoque toutes les bénédictions. Une langue saine montre qu’une personne à un niveau moral et spirituel élevé, surtout quand elle peut traverser la vie sans causer de douleur ou d’insulte à un autre être humain.

Rappelons aussi que l’interdiction de mauvaise langue s’applique tout autant à l’auditeur qu’à l’interlocuteur. Il ne faut pas écouter, encore moins croire, des commérages et autres rumeurs. Il ne faut pas rester en compagnie de ceux qui parlent au détriment des autres, même s’ils ne croient pas ce qu’ils disent. On a dit au nom du Gaon de Vilna que ceux qui créent et répandent des conflits et des dissensions avec leur mauvaise langue sont les pires pêcheurs et criminels. Ce sont eux qui retardent l’arrivée du Machiah’ et de la Guéoula, la pleine rédemption de notre peuple.

Bien sûr, ce sont là de belles paroles ; mais que pouvons-nous faire pour mettre fin à l’exil, à la diaspora et à la dissimulation de la présence divine ? Comment pouvons-nous décider définitivement de nous retenir de parler ou d’entendre quelque chose de mal à propos de quelqu’un d’autre, dans n’importe quelle circonstance, quoi qu’il arrive ?

Le mauvais penchant incite une personne à mal parler des autres, à voir le mal chez les autres et à se réjouir des échecs et des revers des autres. C’est naturel, et cela ne signifie pas que vous êtes mauvais. Cela signifie simplement que vous avez un mauvais penchant. Oui, le mauvais penchant vous tente, mais vous atteignez la grandeur spirituelle et l’excellence du caractère en le surmontant. Le fait est que vous voulez surmonter le mauvais penchant ; sinon, vous ne liriez pas cet article…

La bataille n’est pas facile, mais les récompenses en valent la peine. Rappelez-vous, cependant, que sans l’aide du Créateur, personne ne peut surmonter le mauvais penchant. Ce dernier tente en effet de détruire une personne chaque jour qui passe ; la seule solution est de réserver quotidiennement du temps pour la prière et de se tourner vers Hachem pour obtenir de l’aide. Une fois que vous avez fait cela, vous avez rempli votre obligation.

C’est pourquoi il est si important de mettre de côté au moins quinze minutes par jour et de demander à Hachem, « Maître du Monde, donne-moi la force de vaincre mon mauvais penchant. Donne-moi la sagesse et la compréhension nécessaires pour réaliser combien je suis perdant lorsque je parle mal sur d’autres personnes. J’ai une envie tellement forte de parler… Aide-moi, parce que je veux T’écouter. Donne-moi la conscience spirituelle nécessaire pour réaliser que mon mauvais penchant est aussi mon passeport pour la grandeur… »

De cette façon, on doit parler à Hachem chaque jour et composer des prières dans nos propres mots, qui reflètent au mieux la façon dont nous nous sentons et nos propres défis personnels. Ainsi, on développe une merveilleuse relation avec Hachem, on apprend à connaître Hachem et l’on mène une vie de Emouna.

Dans cette mesure, avoir un mauvais penchant que l’on ne peut surmonter seul est une grande faveur. Si une personne pouvait le vaincre elle-même, elle n’aurait pas besoin d’Hachem. Hachem nous fait une faveur immense en nous donnant un mauvais penchant que nous ne pouvons pas surmonter. Cela nous oblige à rechercher Son aide tout le temps, afin que nous soyons toujours en contact avec Lui. C’est la douce et profonde logique de la Emouna, qui rend la vie bonne et agréable.

Le mauvais penchant – le mal – n’est que l’enveloppe extérieure du bien. Nos difficultés et nos revers sont les catalyseurs qui nous rapprochent d’Hachem. La vie est éprouvante et difficile là où nous attendent de grandes récompenses. Par conséquent, tenez-vous devant Hachem et demandez : « S’il-Te-plaît, Maître du Monde, Tu m’as donné cet énorme mauvais penchant qui me tente de parler calomnieusement et de médire. Aide-moi et donne-moi la force de garder la bouche fermée et de me retenir de mal parler. »

Par la suite, lorsque vous réussissez à garder votre langue, dites : « Merci mon Père céleste de m’avoir aidé. S’il-Te-plaît, aide-moi encore ! » De cette façon, la personne vit une vie authentique et significative de Emouna. Si elle persévère, au moins quinze minutes par jour, elle a rempli son obligation. Le choix principal d’une personne dans la vie est de prier et de demander l’aide du Tout-Puissant. Faites de cette nouvelle année une année de prière et Hachem en fera sans aucun doute une année de prospérité !
Lé Chana Tova Tikatévou, Amen !

Ecrivez-nous ce que vous pensez!

Merci pour votre réponse!

Le commentaire sera publié après approbation

De l'équipe du site

Ajouter un commentaire

prochain article

J'ai commencé à réaliser que mon esprit était rempli de souvenirs blessants d'événements passés. Et ces éléments émotionnels se sont accumulés et ont rempli de plus en plus de recoins de mon cerveau. J'ai décidé de m'offrir un CADEAU...

Featured Products